RT 2012

Depuis le 1er janvier 2013, nous sommes passées à la nouvelle règlementation thermique RT 2012 généralisant ainsi la maison basse consommation (BBC).

La RT 2012 est avant tout une réglementation d'objectifs et comporte :

  • 3 exigences de résultats : besoin bioclimatique, consommation d'énergie primaire, confort en été.
  • Des exigences de moyens.

 

 

 I. Les exigences de résultats 

 

  • L'efficacité énergétique du bâti Bbio

L'exigence d'efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient «Bbiomax» (besoins bioclimatiques du bâti). Ce coefficient défini les besoins en chauffage, refroidissement et éclairage de la maison. Pour l'optimiser, il faudra soigner la conception et l'implantation du batiment en favorisant par exemple les surfaces vitrées au sud et à l'ouest et en les limitant au nord.

 

  • La consommation énergétique du bâtiment

L'exigence  de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire se traduit  par le coefficient « Cepmax », portant sur les consommations de  chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire et d'auxiliaires (pompes et ventilateurs). La valeur du Cepmax s'élève à 50  kWh/m².an d'énergie primaire, modulé selon la localisation géographique, l'altitude, le type d'usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie.
Cette  exigence impose, en plus de l'optimisation du bâti exprimée par le  Bbio, le recours à des équipements énergétiques performants, à haut  rendement.

 

  • Le confort d'été

La réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d'une séquence de 5 jours très chauds  d'été n'excède pas un seuil.

 

 
 

II. Les exigences de moyens

 

  • L’étanchéité à l’air

La qualité de mise en œuvre est vérifiée par un test d’infiltrométrie. La perméabilité à l’air doit être inférieure à 0,6m3/h.m²

  • Surface de baies vitrées ≥ 1/6 de la surface habitable

 

  • Recours obligatoire à une énergie renouvelable

 

  • Mesure ou estimation des consommations par usage

 

 

III. Quelles sont les solutions techniques ?

 

  • Bonne implantation de la maison sur le terrain (pièce de vie au sud, cellier et garage au nord…).

 

  • Isolation renforcée garantissant les faibles besoins de chauffage l’hiver et le confort d’été.

 

  • Chauffage par pompe à chaleur air-eau, chaudière gaz à condensation ou poêle à granulés.

 

  • Ballon d’eau chaude thermodynamique ou solaire.

 

  • Menuiseries ultra performantes pour se protéger du froid mais également profiter des apports solaires.

 

  • Une structure imperméable pour éviter les pertes de chaleur.



Constructeur Maison Seine et Marne